Je pensais aux dames qui fabriquent des poupées et qui sont elles-mêmes des miniatures

La petite fille, Abby, est malheureusement née avec une maladie génétique.

Il est facile de passer à côté des indices évidents qu’un bébé est poussé dans une poussette. Mais après un examen plus approfondi, la poussette se révèle être un chariot de poupée.

Les règles du jeu pourraient être faciles à comprendre pour une petite fille avec des jouets de taille comparable.

Abby a un poids très insuffisant à seulement 4 kilogrammes, bien en deçà de la fourchette normale de 20 à 30 kilogrammes pour son âge.

Un ou deux grammes d’augmentation de poids chaque jour est typique. Quatre ans se sont écoulés et la fille aînée est désormais pleinement intégrée au foyer.

Mais Abby semble être un peu plus qu’une poupée de chiffon. Les médecins ont prédit que le jeune atteindrait environ 60 cm de haut.

L’enfant est bien nourri et travaille dur, mais sa croissance est anormale. Abby fait semblant de nourrir sa poupée en la plaçant sur une chaise haute.

Le voyage d’Abby vers une mobilité complète après ses blessures à la jambe peut être long et ardu, mais c’est possible. Après avoir satisfait aux exigences, elle pourra s’inscrire à l’université et vivre une vie longue et épanouissante.

Comme c’est tragique qu’il n’atteigne jamais la maturité. Nous espérons qu’elle rentrera chez elle en toute sécurité.

Оцените статью
Je pensais aux dames qui fabriquent des poupées et qui sont elles-mêmes des miniatures
En raison de sa nature trompeuse, le chat parvient à convaincre le chien d’entrer dans la boîte avec lui
error: Content is protected !!